Menu 

À PROPOS / ABOUT

EyeSteelFilm headquarters

Bureau d’EyeSteelFilm / EyeSteelFilm headquarters

La compagnie EyeSteelFilm a été fondée en faisant des films sur la communauté de sans-abris. La trilogie de la rue de Daniel Cross, (Danny Boy, 1993; The Street: a film with the homeless, 1996; SPIT: Squeegee Punks in Traffic, 2002) dresse le portrait d’une génération perdue, celle de canadiens étouffés par les coupes de fonds publics, l’apathie politique, l’alcoolisme et la toxicomanie.
Ces films ont formé le modèle de fonctionnement d’EyeSteelFilm, soit un mélange entre cinéma vérité et interactivité, avec pour but des oeuvres qui mettent en avant le changement et l’engagement social. Avec S.P.I.T.: Squeegee Punks in Traffic, la caméra a été prise en charge par un jeune de la rue à Montréal nommé Roach. À travers les trois années qui ont été nécessaires pour finir le film, Roach s’est transformé, d’un jeune toxicomane vivant dans la rue en véritable cinéaste, et il a réalisé par la suite trois documentaires : Roachtrip, Punk le Vote! et Les Tickets.

EyeSteelFilm a étendu son mandat et produit des films sur des sujets divers et exceptionnels, comme RIP! A Remix Manifesto, un film sur le re-mixage et la propriété intellectuelle à l’ère du numérique, et qui a remporté de nombreux prix; Inuuvunga I am Inuk I am Alive qui porte sur les adolescents en passage à l’âge adulte dans un petit village Inuit; une série de films qui chroniquent la vie moderne en Chine (Bone, 2005; Chairman George, 2006, Up the Yangtze, 2007).
Up the Yangtze a remporté presque 1.5 million de dollars au Box Office en Amérique du nord et a été l’un des documentaires les plus populaires sortis en 2007. Il a également remporté des dizaines de prix incluant un Genie (l’Oscar au Canada) en tant que Meilleur Documentaire.

Au fil des ans, EyeSteelFilm a collaboré avec un divers nombre de partenaires, soit: ONF (l’Office national du film du Canada), CBC, CTV. BBC, ZDF/ARTE, PBS et ITVS. En 2009, EyeSteelFilm a figuré sur la liste de companies “Global 100” dans la revue Realscreen.

——————–

EyeSteelFilm was founded through making films with the homeless community. Daniel Cross’s gritty street trilogy (Danny Boy, 1993; The Street: a film with the homeless, 1996; SPIT: Squeegee Punks in Traffic, 2002) chronicled a generation of Canadians lost to social funding cuts, political apathy, alcoholism and drug use. These films provided a template for using engaged cinéma-vérité and interactivity for empowerment and change. With SPIT: Squeegee Punks in Traffic, the camera was given to a street kid named Roach, who at the time was living on the streets of Montreal. Over the three years it took to make the film, Roach transformed from drug-addicted street kid to filmmaker and has gone on to direct the documentaries Roachtrip, Punk le Vote!, and Les Tickets.

EyeSteelFilm has branched out to make films on diverse, compelling topics, such as the multiple award-winning Rip! A Remix Manifesto, a look at remixing and copyright in the digital age; teens coming of age in a small Inuit village (Inuuvunga I am Inuk I am Alive); and a series of films chronicling modern life in China (Bone, 2005; Chairman George, 2006; Up the Yangtze, 2007). Up the Yangtze grossed close to 1.5 million dollars in North American box office, one of the year’s top documentary releases. The film also won dozens of awards, such as the Genie (Canada’s Oscar) for Best Documentary.

Over the years, EyeSteelFilm has collaborated with a wide range of partners including: The National Film Board of Canada, CBC, CTV, BBC, ZDF/ARTE, PBS and ITVS. In 2009, EyeSteelFilm was listed as a Realscreen magazine “Global 100” company.


loading..